Ce qu’il faut savoir avant de se décider pour une rhinoplastie

La rhinoplastie > Blog > Ce qu’il faut savoir avant de se décider pour une rhinoplastie
Publié le : 28 Juin 2017 à 14:28
Ce qu’il faut savoir avant de se décider pour une rhinoplastie

Lorsqu’un sentiment est trop flagrant, on dit souvent de lui qu’il est « visible comme le nez au milieu du visage ». Cette expression n’a pas été choisie au hasard puisque dans son sens propre, elle signifie que le nez est l’élément le plus vu sur le visage et qu’il doit être positionné de manière parfaitement centrale, sans encombrer les autres éléments qui se trouvent autour. Voilà pourquoi, une déformation ou une malformation du nez peut modifier complètement l’aspect du visage. Dans l’un ou dans l’autre de ces deux cas, la chirurgie esthétique peut intervenir afin de corriger l’imperfection grâce à la rhinoplastie. Mais puisque le patient s’attend toujours à obtenir un nez parfait qui aille bien avec le reste de son visage, il est important qu’il tienne compte de quelques paramètres généraux afin de s’assurer de la réussite de l’intervention.

En savoir plus sur la chirurgie esthétique en Tunisie ici.

Le chirurgien et la relation patient-médecin

Avant le remodelage du nez, l’un des réflexes à avoir avant toute décision est de faire le bon choix sur le chirurgien esthétique. Pour ce faire, le patient peut se renseigner auprès du corps médical ou s’informer sur les grands chirurgiens présents sur la liste officielle, disponible auprès du bureau du Conseil de l’Ordre des Médecins.

En savoir plus sur les chirurgiens esthétiques en Tunisie ici.

Toutes les informations sur l’état postopératoire du patient

Dans n’importe quel type d’intervention, qu’elle soit réparatrice ou esthétique, les questions du patient concernant les douleurs postopératoires doivent être répondues par le chirurgien concerné bien avant la réalisation de l’opération. Dans le cas d’une rhinoplastie, le sujet ne souffre pas dans la majorité des cas. Dans le cas contraire, les douleurs peuvent être apaisées grâce à la prise d’antalgiques.

Par ailleurs, une petite gêne peut subsister durant quelques jours à cause d’une obstruction des narines. La respiration s’effectuera donc obligatoirement par la bouche.

Pour éviter des douleurs supplémentaires, le chirurgien doit pouvoir expliquer au patient que l’intervention ne doit avoir lieu qu’à un certain âge, lorsque les os du nez ont terminé leur développement. Si ce n’est pas le cas, les résultats de l’opération peuvent être altérés pour se terminer par un échec.

En ce qui concerne l’état physique du visage du patient après l’opération, quelques rougeurs et des ecchymoses peuvent apparaître. Toutefois, elles disparaissent facilement dans la semaine qui suit l’intervention. Le nettoyage du nez avec du sérum physiologique doit être réalisé au quotidien. Et pour que la cicatrisation se fasse plus rapidement, il est interdit au patient de consommer de la nicotine ou de l’aspirine. Le chirurgien lui demandera également de protéger son visage du soleil et du grand froid. Le suivi médical est obligatoire au bout de dix jours, de six semaines, de trois mois, de six mois puis d’un an après l’intervention. Si des corrections doivent être réalisées, le chirurgien peut programmer une seconde intervention dans la seconde moitié de l’année qui suit la première.

Tout savoir sur les éventuelles complications

La rhinoplastie fait partie des interventions chirurgicales les plus simples et les plus recourues actuellement. Cette popularité est due, en grande partie, à la rareté des complications qui peuvent survenir après l’opération. En effet, les saignements nasaux, l’apparition d’hématomes, l’engourdissement ou encore les rougeurs sont rares et lorsqu’ils ont lieu, ils peuvent être maîtrisés facilement. Ils peuvent également disparaître d’eux-mêmes sans aucun besoin de traitement spécifique.

Prise en charge par la sécurité sociale ou non ?

La rhinoplastie peut être réalisée à des fins réparatrices ou purement esthétiques. Elle est dite réparatrice lorsqu’elle sert à améliorer la respiration du patient. Dans ce cas, la déformation peut avoir été innée ou bien causée par un accident.

L’intervention est, quant à elle, esthétique quand les raisons du patient n’ont aucun lien avec sa santé. L’aspect de son nez peut, par exemple, tout simplement ne pas lui convenir.

A lire aussi sur la rhinoplastie en Tunisie ici.