Rhinoplastie : les différents types d’intervention possibles

La rhinoplastie > Blog > Rhinoplastie : les différents types d’intervention possibles
Publié le : 09 Mai 2017 à 17:23
Rhinoplastie : les différents types d’intervention possibles

La rhinoplastie désigne l’opération, à but esthétique ou réparateur, du nez. Elle permet de corriger différentes imperfections et l’approche chirurgicale choisie dépend des attentes du patient. Elle inclut et la chirurgie de réduction et la chirurgie d’augmentation. Dans les deux cas, l’intervention se fait toujours sous anesthésie générale.

Les chirurgies d’augmentation du nez

Un patient qui sollicite une intervention d’augmentation de son nez a généralement un problème au niveau de la régularité de l’arête nasale ou veut souligner la projection de la pointe du nez. Pour ce faire, le chirurgien peut opérer de deux manières à savoir :

  • La mise en place d’implant nasal :

La prothèse peut être en silicone ou en polyethylène poreux. Leur insertion est conseillée chez les personnes ayant une peau épaisse avec un dos du nez assez creux pour obtenir un résultat naturel.

  • La greffe de cartilage :

Cette approche est utilisée pour modeler facilement le nez. Pour avoir du cartilage, le praticien va en prélever sur la cloison nasale si une petite quantité suffit. Dans le cas contraire, le prélèvement se fera au niveau des côtes du thorax ou au niveau de la conque de l’oreille. Une fois qu’il a assez de cartilage, il va le greffer et peut choisir, pour cela, différentes voies. La première consiste à effectuer une greffe en un ou plusieurs fragments tandis que la seconde consiste à couper le cartilage en dés très fins, de les insérer dans une pochette en membrane de fascia et de l’insérer à la zone à augmenter. La taille de la pochette sera exactement celle du volume souhaité. La technique de la greffe est aussi bien efficace sur la pointe nasale que sur l’arête.

Pour information, la membrane de fascia est un tissu assez fin, mais solide que le chirurgien va prélever à la surface du muscle temporal.

Les chirurgies de réduction du nez

Ces interventions sont sollicitées pour réduire la taille du nez, retirer une bosse ou réduire des fragments d’os ou de cartilage. Pour ce faire, le praticien pourra :

  • Réduire l’os :

Pour ce faire, il va fracturer l’os et retirer la partie qui excède. C’est ce qu’on appelle ostéotomie.

  • Réduire le cartilage :

Afin de réduire les cartilages trop saillants, le chirurgien peut les fragiliser pour qu’ils soient moins résistants et perdent leur effet-ressort.

  • Suturer les cartilages :

Cette technique vise à diminuer l’écart entre des cartilages trop distants les uns des autres par le biais de suture. Elle est surtout utilisée pour remodeler la pointe du nez sans la fragiliser.

En savoir plus sur la rhinoplastie en Tunisie ici.