Chirurgie esthétique : qu'en est-il de la prise en charge par la Sécurité sociale ?

La rhinoplastie > Blog > Chirurgie esthétique : qu'en est-il de la prise en charge par la Sécurité sociale ?
Publié le : 27 Fevrier 2015 à 09:22
Chirurgie esthétique : qu'en est-il de la prise en charge par la Sécurité sociale ?

Si certaines opérations de chirurgie esthétique sont prises en charge partiellement par la Sécurité Sociale, il ne faut pas croire que la franchise sera négligeable. Si vous êtes intéressé par une intervention de ce genre, il faut vous informer au préalable sur les modalités de remboursement, qui sont fonction du type d'opération.

 

En premier lieu, il faut retenir que même si l'opération est remboursée par la Sécurité Sociale, cela n'implique pas que vous n'aurez plus grand-chose à votre charge. En effet, une opération faisant partie de celles prises en charge par la Sécurité Sociale est assimilée à un traitement d'une pathologie, entraînant un arrêt de travail (arrêt maladie) et des soins. Dans les établissements privés, ce genre de soins est dispensé par l'anesthésiste et le chirurgien, ce dernier devant par la suite faire un devis mentionnant ses honoraires ainsi que ceux de son anesthésiste.

En fonction de sa nature, une intervention en chirurgie esthétique peut être partiellement ou entièrement remboursée. Dans tous les cas, vous devez bénéficier d'une mutuelle privée et consulter un chirurgien agréé par la Sécurité Sociale. Une fois que le chirurgien vous a transmis son devis, vous devez le faire parvenir à votre mutuelle avant de vous faire opérer, afin de connaître la part des frais qui seront remboursés. Il existe des mutuelles pour lesquelles les modalités de remboursement sont très intéressantes, car elles peuvent prendre en charge l'intégralité des honoraires des médecins.

Chirurgie esthétique : quelles interventions sont remboursées ?

Il se peut qu'un chirurgien conventionné vous remette directement son devis pour certaines opérations, à savoir la réduction mammaire, la reconstruction mammaire (dans le cas du cancer des seins), le recollement des oreilles, la réparation des brûlures cutanées, ou des lésions de la peau et la gynécomastie.

Les opérations remboursées sous réserve de demande d'entente préalable

Dans certains cas, le chirurgien conventionné remplira une demande d'entente préalable qu'il vous transmettra par la suite. Vous devrez alors la faire parvenir à votre caisse d'assurance maladie (CPAM) et la réponse vous sera transmise dans un délai de 15 jours.

Par la suite, il se peut qu'un médecin conseil vous convoque afin de vous donner son accord pour une éventuelle prise en charge. Cela peut être le cas pour certaines interventions, comme la rhinoplastie ; lorsque l'opération consiste à remédier aux malformations ou à des troubles respiratoires. Dans la plastie abdominale, c'est aussi le cas d'un tablier abdominal si le pubis est partiellement ou totalement recouvert, ou dans le cas d'agénésie mammaire.

En savoir plus sur la rhinoplastie : http://www.cosmeticatravel.com/rhinoplastie.asp

Si votre opération ne figure pas dans la liste des interventions permettant la prise en charge indirecte, il vaut mieux vous rendre chez un chirurgien esthétique qui vous examinera. Il est le seul à juger si la prise en charge de l'opération envisagée sera directe ou indirecte. Dans le cas de prise en charge directe, vous devez faire la demande auprès de la CPAM. Cependant, il existe des interventions : liposuccions, liftings, lipofillings mammaires et fessiers , Botox ou acide hyaluronique...