La Chéiloplastie pour remédier à une fente labio-palatine chez l'enfant ?

La rhinoplastie > Blog > La Chéiloplastie pour remédier à une fente labio-palatine chez l'enfant ?
Publié le : 26 Mars 2015 à 11:16
La Chéiloplastie pour remédier à une fente labio-palatine chez l'enfant ?

La fente labio-palatine est une malformation congénitale qui se traduit par une absence de substance de la voûte buccale. Elle entraîne une communication entre le nez et la bouche. Cette malformation apparaît chez l'enfant alors qu'il se trouve encore dans le ventre de sa mère. Elle apparaît autour de la 6ème semaine de grossesse et jusqu'à ce que l'enfant naisse, il n'y a aucune solution possible. Il faut savoir que la fente peut se présenter de différentes manières : partielle ou totale, unilatérale ou bilatérale.

Quelles sont les solutions possibles après la naissance ?

La seule solution pour remédier à une fente labio-palatine est l'opération chirurgicale. Attention toutefois, on ne peut pas le faire sur un coup de tête, mais plusieurs critères seront pris en compte par le chirurgien.

Quand peut-on effectuer l'intervention ?

Il est possible d'opérer l'enfant quelques semaines après sa naissance ou avant l'adolescence. Lorsqu'on dit quelques semaines après la naissance, on entend vers un mois, mais la faisabilité de l'intervention dépendra encore de la décision du médecin.

En effet, il faut savoir qu'à juste un mois, les cartilages chez le bébé sont encore très fins et fragiles. Une intervention risquerait alors de les endommager ou de les déchiqueter. Le mieux serait donc de ne pas se hâter et d'attendre encore quelques semaines.

Quel type d'intervention est réalisé ?

L'intervention chirurgicale utilisée pour remédier à une fente labio-palatine est ce qu'on appelle chéiloplastie. En chirurgie esthétique et réparatrice, ce terme englobe toutes les opérations effectuées au niveau des lèvres. Il faut noter que la fente labio-palatine est ce qu'on appelle couramment « bec de lièvre ».

Comment se déroule l'intervention ?

Pour intervenir, le chirurgien va repositionner le pied de la cloison nasale qui se retrouve généralement déviée à cause de la fente. Autrement dit, le praticien va le remettre au milieu et en avant, à sa place normale. Il faut noter que plus la chéiloplastie est réalisée tôt, plus le résultat sera esthétique lorsque l'enfant grandira. Toutefois, il est toujours recommandé de demander et de se fier à l'avis du spécialiste.

Quels sont les risques de l'intervention ?

On a déjà cité plus haut la possible déchirure des cartilages si on opère trop tôt, mais à part cela, l'enfant s'expose aussi à des difficultés respiratoires.

En effet, lorsque la cloison nasale est replacée, un oedème apparaît au niveau des deux narines ce qui va poser problème pour le passage de l'air. L'enfant risque alors d'avoir des difficultés respiratoires étant donné qu'il ne sait pas encore respirer par la bouche.

Notre conseil est alors d'attendre encore un peu après un mois.

Quels sont les critères retenus par le médecin pour prendre une décision ?

Opérer un bébé présente toujours des risques. Même si les parents souhaitent alors que le médecin opère lorsque l'enfant aura un mois, c'est au médecin de prendre la décision finale. Pour ce faire, le chirurgien va d'abord analyser le diagnostic anténatal et visualiser les images de la fente. C'est au travers de ces informations qu'il pourra prendre une décision.

Pour en savoir plus sur la rhinoplastie sur : http://www.cosmeticatravel.com/rhinoplastie.asp