La chirurgie du nez : pourquoi et comment ?

La rhinoplastie > Blog > La chirurgie du nez : pourquoi et comment ?
Publié le : 03 Juin 2015 à 11:35
La chirurgie du nez : pourquoi et comment ?

En France, de plus en plus de gens ont recours à la rhinoplastie, souvent pour rectifier un nez trop bossu, trop large ou trop long. Ce genre d'intervention est un moyen très efficace pour remédier aux imperfections du nez qui génèrent un complexe, chez les hommes comme chez les femmes. Zoom sur les raisons qui motivent le recours à cette intervention et la manière dont cette dernière se déroule.


Rhinoplastie : pourquoi et pour qui ?


Les gens ont souvent recours à rhinoplastie lorsqu'ils veulent remédier à une gêne respiratoire due à la forme de la cloison nasale. Dans ce cas, l'opération, dite rhinoplastie fonctionnelle, va permettre de réparer les dysfonctionnements ORL. Pour d'autres personnes, la décision de subir cette intervention est surtout motivée par le complexe lié à la forme du nez. Grâce à la rhinoplastie correctrice qui va alors concerner les cartilages ou les os supérieurs, la morphologie du nez va être améliorée. Néanmoins, les deux types d'intervention peuvent se faire en même temps. La rhinoplastie peut se faire dès 16 ans, âge où le développement du corps atteint son terme.


Déroulement de l'intervention


La chirurgie esthétique du nez peut consister en la diminution des cartilages, des parties osseuses ou d'une bosse. Le praticien peut faire administrer un anesthésique local ou général, la durée de l'intervention variant entre 1h et 1h30. Quant à l'ensemble de l'hospitalisation, elle ne dépasse généralement pas deux jours. Si vous souhaitez que le chirurgien modifie la forme de votre nez, il peut appliquer différentes techniques. La première peut consister à réduire la pointe du nez, la seconde à suturer les cartilages et la troisième, à faire une greffe de cartilages pour arriver à la former de nez souhaitée. Généralement, une convalescence d'une durée de 8 à 15 jours est nécessaire.

En savoir plus sur l'intervention rhinoplastie

A lire aussi :